Chatel Patrimoine                                                                Chatel Patrimoine
Conseil en Gestion de Patrimoine

Les grandes valeurs technologiques gagnées par le doute à Wall Street

Posté le : 03/04/2018

(Les Echos) (…) Le Nasdaq vient de perdre près de 9 % depuis le 12 mars. Il ne gagne plus que 0,5 % depuis le début de l'année. Cette vague de défiance touche même les plus grandes capitalisations du secteur, comme en témoigne la chute de 11,5 % de l'indice NYSE FANG + depuis le 15 mars (il mesure la performance de neuf stars de la nouvelle économie comme Apple, Facebook, Amazon, Netlifx, Alibaba ou Twitter). (…) La faute à Facebook d'abord. Le groupe est empêtré dans le  scandale Cambride Analytica qui lui a fait perdre presque 100 milliards de capitalisation en quelques jours. Le groupe de Mark Zuckerberg a ouvert la boîte de Pandore sur la question de l'utilisation des données personnelles de ses utilisateurs et le marché craint à présent un durcissement de la régulation. Or, c'est l'exploitation de ces milliards de données qui fait aujourd'hui la valeur d'entreprises comme Twitter, Facebook, Instagram ou Google. « Les déboires de Facebook sont sans doute à l'origine d'une réévaluation par les investisseurs des perspectives sur les valeurs technologiques », constate Tangi Le Liboux chez Aurel BGC. (…) Pour autant, les perspectives du secteur restent fortes à long terme, avec le développement de l'IA, des objets connectés, de la robotique. Cette correction pourrait vite être perçue comme une opportunité d'achat pour les investisseurs, à l'image de JP Morgan qui a conseillé de profiter de l'accès de faiblesse de Twitter. D'autant que les valeurs du secteur bénéficient toujours d'une forte cote auprès des analystes.