Chatel Patrimoine                                                                Chatel Patrimoine
Conseil en Gestion de Patrimoine

« Il faut continuer à soutenir le PEA » Amélie de Montchalin

Posté le : 17/04/2018

(Investir.fr) Amélie de Montchalin, députée de La République en Marche !, insiste sur le rôle clé des fonds propres pour les entreprises. Elle se montre ouverte à des aménagements du PEA.(…)

 

 

Que pensez-vous de l’idée de rendre possible la transmission du PEA ?

 

Je suis assez sensible à l’idée qu’un PEA crée de la valeur dans le temps. On a tendance aujourd’hui à mélanger les concepts de risque et de volatilité. On dit que les actions sont risquées, mais c’est en partie faux. Cela dépend de la durée pendant laquelle vous les détenez. Si vous les possédez pendant vingt, trente ou quarante ans, sur des périodes très longues, le risque n’est pas celui de la volatilité, mais du projet de l’entreprise. On voit que plus on arrive à avoir des horizons longs, plus on arrive à passer les générations, plus on peut gagner de l’argent, avoir des rendements et accompagner les projets d’entreprises. Donc tout ce qui peut permettre d’avoir des horizons plus longs me paraît intéressant. Cela méritera qu’on y réfléchisse.

 

 

Un des handicaps du PEA est de ne pas pouvoir reverser de l’argent après un retrait, même au-delà de la durée de huit ans.

 

Le fait qu’on ne puisse pas remettre de l’argent sur le PEA est, me semble-t-il, quelque chose sur lequel il faut que nous travaillions si nous voulons inciter les Français à financer l’économie en fonds propres. Il faut lever ces freins, j’appelle cela du toilettage réglementaire.